Vous ne connaissez pas la broderie en piqué libre ? Alors je vous conseille d’aller faire un petit tour chez Thread & Needles pour lire cet article (c’est ce qui m’avait fait découvrir cette technique).

Dans l'article de présentation du premier motif, Aurelia écrivait : "Dans l'idée, le piqué libre, c'est la couture à la machine, mais sans entraînement des griffes et sans pied presseur. (il y a un tuto très explicite sur le blog Oh c'est Kokie  que je conseille vivement avant de commencer)."

Gédane a aussi réalisé des broderies en piqué libre, dont cette chouette maison sur papier kraft. Et puis sur l’atelier d’Emma, vous pourrez admirer des créations à couper le souffle, réalisées aussi avec la technique du piqué libre, parfois sur hydrosoluble.

Vous pouvez aussi allez jeter un œil sur le blog de Patchacha qui consacre elle aussi un article à cette technique qu’elle utilise à merveille.

Au mois de mars, j’ai découvert grâce à Thread and Needles (oui, encore cette super communauté !) le magnifique travail en piqué libre de Meredith Woolnough (et là, je suis contente d’écrire son nom et de ne pas avoir à le prononcer). Voici une photo prise sur son blog pour vous donner un exemple :



Et pour voir comment elle procède, une vidéo très intéressante par ici.
Une dernière chose (je suis drôlement bavarde aujourd’hui) : connaissez-vous la collection « 20 façons de dessiner »… un arbre, …un chat, etc. ? Ce sont de très jolis livres avec plein de motifs qui pourraient très bien être repris en piqué libre.
Un autre livre me fait très envie (cliquez sur l’image pour en feuilleter une partie) :

Drawn to stitch